Musique bretonne - Rock

Discographie

Tri Yann

Biographie

En 1968, Jean-Louis Jossic a déjà fait partie de deux groupes folkloriques (Tréteau et Terroir,et Jacques Cassard) quand il rencontre Jean Chocun et Jean-Paul Corbineau, qui jouent du Graeme Allwright. De cette rencontre naît l'idée de faire sortir la musique traditionnelle des cercles celtiques. En 1971 Tri Yann est créé et l'année suivante le premier 33 tours, Tri Yann an Naoned, est à la vente. Sorti en juin chez Kelenn, une jeune maison de disque bretonne, l'album est épuisé en un mois et en septembre c'est Phonogram qui distribue le disque sur toute la France. L'année 1973 se déroulera sur les routes. Après un deuxième album (Dix ans, Dix filles) en mars, les trois Nantais se retrouvent à l'Olympia pour un "Musicorama" produit par Kelenn, puis de nouveau pendant une semaine, cette fois ci en tête d'affiche du spectacle "Keltia 73". Enfin l'été est l'occasion de 40 dates sous chapiteau. Après le disque Suite gallaise en 74, Tri Yann sort La découverte ou l'ignorance, 33 tours qui mélange pour la première fois des instruments celtes anciens et des instruments contemporains, parfois électriques. Sur scène le virage est confirmé par la présence du batteur Jérôme Gasmi auquel succèdera Gérard Goron en 1977. Après deux disques d'or, en 78 et 79, dont l'album Urba, Tri Yann accueille Christian Vignolles (basse, guitare, clavier). Pendant tout le début des années 80, le groupe ne cesse de sillonner les scènes d'Europe et naturellement, propose son album live, Anniverscene, en 85. Cette année là, Tri Yann obtient le "Triskell d'or", hommage rendu pour la promotion et le développement de la musique bretonne. Après l'adjonction de Bruno Sabathé à la voix et aux claviers, c'est Louis-Marie Seveno, dit Loumi, qui rejoint le groupe en 86, avec sa basse, son violon et sa flûte irlandaise, puis l'ancien guitariste de Magma et de Catherine Lara, Jean-Luc Chevalier, qui arrive en 88. C'est justement en 1988 que Tri Yann part en tournée avec Le Vaisseau de Pierre un opéra folk-rock héroïco-fantastique inspiré de la bande dessinée de Christin et Enki Bilal. En 1991, 20 ans de carrière et un dixième album pour Tri Yan, Belle et rebelle, un disque consacré à Nantes. Dans les années 90, Tri Yann, semble se mettre entre parenthèse, sortant, deux compilations, (Inventaire 1970-1993, puis Inventaire vol 2), puis profitant d'un nouvel engouement du public pour la musique Celtique, les Nantais sortent un deuxième live, les meilleurs moments des concerts 96 dans Tri Yann en concert. Toujours partant pour de nouvelles expériences, en juin et juillet 98, Tri Yann, accompagné par l'Orchestre National Symphonique des Pays de Loire, joue une série de concerts qui donneront lieu au cd La tradition symphonique. A l'aube de l'an 2000, "Les Trois Jean" (qui sont en fait huit) voient encore leur formation évoluer, Christophe Le Helley, et Louis-Marie Seveno quittent le groupe, et Konan Mevel, Fred Bourgeois, et Christophe Peloil les rejoignent. Très prolifique, Tri Yann sort le 16 janvier 2001 l'album Le Pélegrin, voyage d'un écossais vers Saint-Jacques-de-Compostelle. En décembre le double album live 30 ans au Zénith est en vente. En 2003, l'album Marines est dans les bacs. Toujours avec l'Orchestre National Symphonique des Pays de Loire sort La tradition symphonique 2. En automne 2007 Tri Yann plonge dans les profondeurs de l'océan y croiser dieux, légendes et contes dans l'album Abysses. En 2011 l'album Rummadoù vient célébrer les quarantes années d'existance du groupe. Le concert des 40 ans, enregistré au Festival interceltique de Lorient sortira lui l'année suivante. Le dernier album en date est La belle enchantée sortie en 2016.Il crée Sakiyo avec Michel Alibo, puis débute une carrière en solo avec « Retour aux sources » en 1991. C’est un tournant qui le voit renouer avec la musique de ses racines, la mazurka, la biguine mélangée au jazz et au zouk. Avec son groupe Kann’, Mario joue beaucoup et touche un large public aux Antilles et en métropole. En tant que leader, il écrit quelques unes des plus belles pages de la musique caribéenne de ces dernières décennies avant de se tourner délibérément vers le jazz avec Rhizome. Cette orientation s’est confirmée d’abord avec Mitan, sorti en 2011, puis avec une année 2018 particulièrement riche. En début d’année, "Quint’up", co-leader avec son complice de toujours Michel Zenino, a mis d’accord tous les critiques. Avec son dernier album "Zouk Out", Mario présente sa relecture jazz de l’apport du zouk à la culture musicale antillaise. Mario Canonge : "Zouk Out", c’est le reflet d’un jazz introspectif rendant hommage aux origines du zouk, à mon peuple. C’est l’expression de ce que je suis, un jazzman proche de ses racines, qui invite à la découverte de phrasés authentiques résolument modernes."

Espace écoute

Musique

Une musique emblématique de la Bretagne

Photographie

Galerie

Passé et futur

Concerts

Tri Yann Kenavo Tour
6 juin 2020

Tournée d'adieu du groupe mythiques à à l'Amphitéa à Angers

Tri Yann Kenavo Tour
14 juin 2020

Tournée d'adieu du groupe mythiques à l'Olympia à Paris

Tri Yann Kenavo Tour
17 juin 2020

Tournée d'adieu du groupe mythiques au Liberté à Rennes

Tri Yann Kenavo Tour
21 juin 2020

Dernier concert d'adieu du groupe mythiques à la Brest Area à Brest